Psychologue spécialiste de la précocité/haut potentiel

  

COMMENT RECONNAÎTRE UN ENFANT A HAUT POTENTIEL?

 

Les HP présentent les mêmes qualités et défauts que  tout-le-monde, mais exacerbés.

On dit qu'ils sont "comme tout le monde, mais plus", "plus tout", "trop tout" !!

 

Ses centres d’intérêt :

 

Curieux, l’enfant veut toujours savoir le pourquoi de tout. Ses questions sont originales et variées. 

Il est passionné par l’univers, la préhistoire, les limites du temps et de l’espace, la mythologie. 

Il consulte encyclopédies et dictionnaires en ligne. 

Il fonctionne par passions, changeant de centre d’intérêt une fois qu'il estime en avoir fait le tour. 

Il aime les jeux compliqués et y réussit (échecs, Mastermind, jeux de stratégie en général, etc.).

 

Dans l’apprentissage :

 

Une parole précoce est un bon indice de développement. Cependant, une parole tardive ne peut exclure une éventuelle précocité puisque certains enfants « explosent » vers 3 ans avec un langage structuré et concis avec un large vocabulaire. 

Il a souvent appris à lire très jeune (seul ou aidé), mais maîtrise plus tardivement l’écriture (surtout chez les garçons). 

Il a besoin de stimulations et s’ennuie dans les activités de routine. 

Il est souvent distrait, mais est capable d’une concentration intense quand il est intéressé. 

Il est plus à l’aise dans les activités compliquées que dans les activités simples, où il commet des « erreurs bêtes ». 

Il apprend vite, mais ne supporte pas d’apprendre « bêtement » (sans comprendre le contexte).

 

Dans l’affectif :

 

Il est très sensible à l’injustice, y compris à celle que peuvent subir les autres. 

Il recherche le dialogue avec les adultes ou avec des camarades plus âgés que lui. 

Il juge rapidement les gens. 

Il a tendance à être solitaire, préfère travailler seul. 

Il est hypersensible et hyperémotif ; il est s ensible à l’harmonie de ce qui l’entoure. 

Il a besoin d’être reconnu.

 

Dans son attitude :

 

Il étonne par le niveau de ses réflexions. 

Il intervient de manière pertinente dans des discussions alors qu’on le croyait concentré sur autre chose. 

Il s’ennuie vite. 

Il est souvent « dans la lune ».  

Il a le sens de l’humour et joue avec les mots.

 

HAUT POTENTIEL : ATOUT OU HANDICAP ?

 

Avoir un QI élevé, ce n'est pas être quantitativement plus intelligent, c'est surtout avoir un fonctionnement qualitativement différent au niveau intellectuel et un système de pensées  à part : le HP ne pense pas mieux mais différemment.

 

C'est aussi et surtout une hypersensibilité, une hyperaffectivité extrêmement envahissantes qui marquent la personnalité et la relation aux autres.

 

Ces différences peuvent devenir un handicap ou un atout selon l'environnement et la capacité du HP à s'y adapter.

 

Pour aider les HP à s'épanouir, il faut pouvoir les reconnaître, les comprendre, les accepter et apprendre à les accompagner.

 

Le point de départ incontournable de cette démarche consiste à établir un Bilan Cognitif complet qui s'obtient en consultation par l'intermédiaire d'un test QI.

WISC-V pour les enfants (6-16 ans) ou WAIS-IV (16-80 ans)